L’expert arboriste et ambassadeur d’Husqvarna en Espagne, Tino Meis, a souligné que ce ravageur a détruit, rien qu’à Pontevedra, plus de 10 000 palmiers, soit 80 % des exemplaires contrôlés dans cette zone.

Ordes, le 14 juin 2021.  Le problème croissant de la propagation du charançon rouge dans les palmeraies de toute l’Espagne a poussé l’entreprise Internaco, spécialisée dans la distribution de machines pour l’entretien des jardins et des forêts, à organiser une séance de formation sur ce sujet pour ses revendeurs, afin qu’ils soient capables d’offrir à leurs clients un conseil professionnel sur des solutions pour prévenir et contrôler ce ravageur.

La formation a été assurée par l’expert arboriste et ambassadeur d’Husqvarna en Espagne, Tino Meis, qui a mis en garde contre les dommages provoqués par le charançon rouge dans les palmeraies : « Par exemple, ce ravageur a détruit, rien qu’à Pontevedra, plus de 10 000 palmiers contrôlés, soit 80 % au total, selon une étude réalisée récemment. Il n’y a pas de données à jour concernant d’autres zones, mais elles sont touchées dans la même mesure ».

Pour lutter contre ce problème, le spécialiste a présenté aux participants un système pour prévenir et contrôler ce ravageur, qui est effectif « pratiquement à 100 % » : le Syngenta TreeCare. Ce traitement s’applique une seule fois par an et à n’importe quelle saison. Il est, toutefois, conseillé de le faire au printemps ou au début de l’été, car c’est à ce moment que le flux de sève est important, ce qui favorise une meilleure distribution du produit. Il s’applique en injectant, uniquement à deux endroits, l’émamectine benzoate, une molécule d’origine naturelle obtenue par une fermentation microbiotique. Le produit est injecté directement dans la sève du palmier et il se distribue ainsi dans tout le système vasculaire pour protéger le palmier dans sa totalité. « Le produit est toujours présent après 360 jours et le pourcentage de mortalité des larves de charançon atteint même 95 % », affirme notre spécialiste. « Ce système est sûr non seulement pour le palmier, mais aussi pour les pollinisateurs, les personnes et les animaux domestiques ».

Il s’agit du système d’endothérapie le plus efficace. Tout le produit appliqué reste à l’intérieur du palmier, sans fuite, ni déversement, et l’étanchéité des trous est aussi assurée. Son utilisation est évidemment autorisée par le Ministère espagnol de l’agriculture.

Enfin, Tino Meis a signalé qu’il existe une autre solution : soumettre à une opération chirurgicale certains palmiers touchés, mais qui peuvent être sauvés.

Leave a Reply