La chaîne, en pleine expansion, compte désormais neuf établissements en Espagne

Badajoz, le 21 juillet 2021.- La chaîne de quincailleries « El Sabio » consolide son expansion et renforce sa présence en Estrémadure grâce à l’ouverture de « El Sabio Antonio Mena ». Ce magasin, situé à Valdivia dans la commune de Villanueva de la Serena, est le deuxième ouvert par la chaîne dans cette communauté autonome, après l’inauguration de « El Sabio Ferrex » le 17 mai dernier à Ferrex, et le neuvième en Espagne.

Les 660 m² de surface commerciale de « El Sabio Antonio Mena » débarquent avec force, dans cette commune, pour briser l’image traditionnelle des quincailleries grâce au modèle « El Sabio », qui allie innovation et tradition à la perfection. Ce magasin moderne, qui conserve néanmoins l’essence du quincailler d’antan, se distingue par les conseils personnalisés et spécialisés qu’il offre à ses clients.

Antonio Mena, son propriétaire, aborde cette étape professionnelle « très enthousiaste » et avec l’aide d’une équipe composée par les « sages » Eduardo, Vicente et Gabriel. Il nous explique que l’un des points forts de l’établissement est son emplacement privilégié, à l’entrée du village de Valdivia, tout près de la N-430 qui relie Badajoz et Palencia et qui est empruntée par des milliers de véhicules chaque jour.  L’offre de « El Sabio Antonio Mena » est très variée, tout en étant plutôt spécialisée dans les machines agricoles.

« El Sabio Antonio Mena » arrive en Estrémadure seulement deux mois après l’inauguration de « El Sabio Ferrex », qui a ouvert ses portes le 17 mai à Zafra. La vaste gamme de produits proposés par l’établissement comprend tout ce qui est en rapport avec le secteur agricole, plus particulièrement les oliveraies et les vignes.

Une croissance soutenue

« El Sabio » a commencé son parcours en 2020, en pleine crise de la Covid-19, en ouvrant ses premiers magasins physiques à La Corogne. Elle est désormais présente dans six communautés autonomes : Galice, Asturies, Estrémadure, Castille-La Manche, Madrid et Aragon, soit au total neuf magasins : Agro-silva et A Botica do Agro (La Corogne), Saínza (Ourense), Roces Belón (Langreo, Asturies), Ferrex et Antonio Mena (Badajoz), Cherjos (Puebla de Almoradiel, Tolède), Getafe (Getafe, Madrid) et Mascoticas (Saragosse).

L’opération fait partie d’une stratégie entrepreneuriale innovante et portée par le groupe galicien Internaco, qui vise le renforcement du modèle de quincailleries d’antan, tout en faisant de ces commerces de nouvelles expériences d’achat et en mettant en place un solide réseau de magasins à vocation locale afin de s’imposer, sans complexe, sur le marché du XXIe siècle, envahi par la dépersonnalisation des grandes multinationales

Pendant le processus d’expansion de ses magasins physiques, « El Sabio » met d’ailleurs à la disposition de ses clients tout le savoir-faire des quincaillers locaux sur son site web : www.elsabio.eu

Les conseils et une attention personnalisée sont les signes d’identité de cette marque, mais, surtout, le fait de miser sur le marché local face au global. « De nos jours, le consommateur a perdu ses repères, parce qu’il ne trouve pas ce qu’il cherche ou il ne sait pas vraiment de quoi il a besoin, ni comment utiliser correctement un produit » comme l’explique cette enseigne qui se différencie en proposant un achat différent et omnicanal. Elle possède d’ailleurs ses propres marques : Orework, des outils sans moteur, et Kuril, des outils avec moteur, mais aussi d’autres marques de premier niveau.

Leave a Reply